MASSALIA déconfinée

Le préfet maritime et celui des BdR ont fini par accorder leurs violons, et la navigation est désormais autorisée (avec interdiction de mouillage à moins de 500m d’une plage).
On peut donc envisager de reprendre la navigation à bord de Massalia, à compter du 24 mai, selon la procédure habituelle.
Dans le contexte sanitaire actuel, il faudra toutefois respecter des règles sanitaires strictes sous peine de verbalisation par la gendarmerie maritime.
Ces règles sont susceptibles d’évoluer en juin.
Afin de respecter les gestes barrière demandés par les autorités il faudra désormais respecter les points suivants pour embarquer sur Massalia :
 
  • L’embarquement sera limité à un maximum de 8 personnes (soit 6 rameurs, un brigadier et le CdB), l’optimum étant 7. L’embarquement est réservé aux équipiers déjà bien formés à l’aviron. Néophytes, s’abstenir pour l’instant, dans l’attente de nouvelles instructions.
  • Les sorties se feront par beau temps et mer calme.
  • Pour s’inscrire, chaque personne devra renseigner, signer et remettre au CdB une attestation sanitaire  certifiant qu’elle ne présente, à sa connaissance, aucun risque de contamination pour l’équipage. Au moindre doute, prière de rester chez soi.
  • Chacun devra se procurer sa propre bouteille d’eau, et, en cas de pique nique, le partage de nourriture sera strictement interdit.
  • Chaque équipier devra se procurer une paire de gants, de type gants de sport, ainsi qu’une savonnette. Les gants type latex ou vinyle sont déconseillées car trop fragiles. Le port des gants permettra de limiter le risque de contamination lors de la manœuvre des espars et du gréement.
  • Chaque équipier devra venir en tenue de sortie. Partage de vêtements, serviettes etc… interdit. Impossible de partager un stockage à terre de vêtements ou affaires personnelles (dans les divers véhicules ou le cagibi par exemple).
  • Chaque équipier devra venir avec un masque en tissu fraichement lavé ou plusieurs masques « chirurgicaux » (ces masques ayant une durée de vie de 4h maximum).
  • Dès l’arrivée sur le site, lavage soigneux des mains au savon (de Marseille, of course 😉). Séchage par sopalin à jeter dans une poubelle ad-hoc ou serviette perso.
  • Port du masque obligatoire et distanciation de 1,5 m minimum à respecter à terre et sur le ponton.
  • sur le ponton, respecter la distanciation de 4m² par personne, donc organiser la procédure d’embarquement, manutention etc … en conséquence (rôle du CdB)
  • A bord, chaque rameur utilisera le même aviron pour toute la sortie. Respecter autant que possible une distanciation de 1m au moins.
  • Port du masque en mer recommandé, mais non obligatoire, dans la mesure ou le grand air et le vent limitent les risques de contamination.
  • A la voile, respecter une distanciation de 1m au moins, sinon porter un masque. Ne pas parler avec un équipier sous le vent. Interdiction absolue de fumer.
  • Au débarquement, port du masque obligatoire.
  • Rincer à grande eau + éponge  les manches et poignées d’aviron.
  • pour assurer la décontamination des brassières, elles devront être mises à sécher dans un endroit sec et aéré, au soleil si possible, pendant plusieurs jours avant de pouvoir être réutilisées. Ne pas stocker les brassières humides dans les sacs à voile bourrés dans le cagibi. (Le CdB devra trouver une solution adaptée).
  • Tout équipier qui présenterait des symptômes Covid-19 dans la semaine qui suit son embarquement devra impérativement prévenir son CdB pour alerte sanitaire.
Fermer le menu