Journal de la première année

 

Extrait du Journal de Bord pour l’année 2001
 La première année de navigation

 Vendredi 20 Octobre 2000:
Création officielle de l’association lors d’une assemblée générale et choix du nom de l’association: « Vogue Massalia ». « Vogue » est un terme qui s’applique à la pratique de la voile et de l’aviron et qui est d’origine provençale; « Massalia » le nom de la yole autour de laquelle a été créée l’association mais aussi le nom de la ville Marseille dans laquelle cette association développera ses activités. Les statuts de l’association sont publiés au Journal Officiel le 25 novembre 2000.

Dimanche 22 Octobre 2000:
Très belle sortie à la voile sur une rade abritée d’un petit vent d’est encore costaud. Envoyé toute la toile dès la sortie du CMV et pratiqué un entrainement aux virements de bord vent devant. Croisé la yole sœur ZouMai, également de sortie. Retour des Goudes au près bon plein à une vitesse assez impressionnante. Bref, deux heures de belle voile. Prochaine sortie prévue, Dimanche prochain, 11h (sauf météo).

Dimanche 28 octobre, 11h30:
Première sortie sur la demi-journée, avec pique-nique en mer. C’est la pétole totale dehors et les catamarans du championnat de méditerranée sont immobiles. Heureusement, grâce à une participation massive de l’ASPTT, la yole peut sortir à l’aviron pour aller assister, casse-croûte en main, au départ de la régate. Une douce brise se levant de l’ouest, on envoie toute la toile pour tirer un long bord de Pointe Rouge à l’Anse de la Fausse Monnaie, puis retour vers les Goudes. Petit frisson d’aventure avec le passage à la voile entre l’Ile Maïre et Tiboulen pour un coup d’oeil superbe sur le massif des calanques depuis le large. Retour vent arrière à bonne allure, les voiles en ciseau…. et dire que c’était la tempête sur la Bretagne!!!

Vendredi 10 novembre, 13h:
Grande première: « sortie des chefs » avec 5 équipiers seulement, mais pas des débutants, de vraies « pointures »… Petit vent et l’occasion de vérifier qu’il ne faut pas se focaliser sur des équipages de 12 à 15 …à 8, mais amarinés, c’est tout bon. L’autre leçon est que le vendredi aprés midi n’est pas forcément un bon créneau…et que si on n’oublie pas la queue de malet sur le ponton, les virements de bord avec tape-cul sont plus faciles!!!

Dimanche 12 novembre, 11h:
Sortie annulée pour cause de gros vent d’Est. Remplacée par une réunion – la première du genre – dans le local de la section aviron de l’ASPTT, à la Maison de la Mer à Pointe Rouge.

Dimanche 19 novembre, 10h:
Entre le mistral force 9 hier et la pluie annoncée… un soleil radieux, une pétole sévère et les services de météo France en gréve.
Avec Nicolas PLUET ‘charpentier constructeur de la yole) comme chef de bord, aidé sur la moitié du parcours par Jacqueline AGNEL qui a fait ainsi ses premières armes au commande de la yole Massalia, l’équipage a rejoint le Vieux Port en 1h au départ du CMV en ramant bien en cadence. Après un escale technique sur l’un des pontons face à la Mairie pour saluer « Mare Nostrum », les vieux gréements et les amis d’ATM, quelques parties de cartes pour nos plus jeunes yoleurs et une bonne partie de saucisson pour les autres, nous avons rejoint le CMV sous voile mais sans vent en faisant quasiment du sur place mais scotchant quand même un quillard médusé de notre culot (2h pour le retour).

Samedi 25 Novembre, 10h:
Après la reprise des activités normales, Météo France Aix a annoncé un avis de grand frais à coup de vent ce samedi matin. Effectivement la prévision fut juste car le temps de gréer le bateau, le vent se lève et grimpe vite.
Sortie à l’aviron en équipage réduit (8 voguaïres). Devant les jetées du CMV, la yole fut contraint de suivre la consigne de notre président : »Zurück !! », réflexe vocal d’un récent séjour en Allemagne. Le reste de la matinée fut occupé à faire des ronds dans l’eau dans le bassin du CMV au grand dam des planchistes et autres lasers réfugiés également dans le même espace… un parcours de slalom assez instructif pourtant.

Dimanche 26 novembre 2000 :
Nos amis d’Esparron sur Verdon sont juste venus dire un petit coucou à la yole… ce n’est que partie remise. Le vent était vraiment trop fort et la mer bien formée pour tenter l’aventure, même dans le port du CMV . Certains rongeaient leur frein, mais la voix de la sagesse s’imposait.

Dimanche 3 décembre 2000: RATE!
A force de lire météo noire et prévisions de déluges, on est passé à coté d’une prévision « d’amélioration par l’ouest ». Résultat: un dimanche de rêve avec soleil, ciel bleu, mer belle, petit vent, température clémente… et Zou Mai qui sort! Et Massalia qui boude au ponton! La rage, quoi!

Samedi 9 décembre 2000:
Sortie « intime » (5 vogaires) à l’aviron le long des plages du prado. Gros nuages noirs et petit souffle. Retour tranquille sous misaine et Tape-cul.

Dimanche 10 décembre 2000:
Pétole totale!!! Soleil et Grosse houle. La météo prévoyait F4!!! Première sortie commune avec Zou-Mai, la yole de Dignes, dont nous complétons l’équipage avec nos deux meilleurs matelots. Visite à l’aviron au Chateau d’If où le houle interdit l’accostage, à la grande frustration de l’équipage qui souhaitait visiter. Retour à la voile, molto moderato!

Dimanche 17 décembre 2000:
Rendez-vous à 13h au Vieux-Port pour l’ouverture de la Coupe de Noël d’aviron organisée par le Rowing-Club. Départ du CMV à l’aviron avec Zou-Mai. Le vent F3 annoncé se lève doucement… dans le nez bien sûr! Pique nique au soleil au ponton devant la mairie, puis régate avec Zou-Mai…interrompue par Escartefigue et son feriboate qui nous coupe la route. On dégage pour laisser la place aux rameurs à coulisse, et on va hisser la toile devant les Catalans. Retour plein gaz au petit largue. La yole surfe sur la houle. On est trop vite rendus, surtout que c’est la dernière sortie de l’année. Prochaine sortie en Mars 2001.

Joyeux Noël et Bonne Année à tous.

Samedi et Dimanche 20 /21 et 27 / 28 janvier 2001:
Rendez-vous des apprentis charpentiers à La Ciotat pour remise en état des avirons et du mât de misaine fendu. Grand festival du scarf. On découpe, on ponce, on rabote. Certains avirons deviennent plus souples qu’une aussière. Puis on colle, on presse, on re-rabote et on ponce encore. Un grand merci aux Charpentiers Réunis Méditerranée pour l’accueil et l’encadrement de cet ateliers bois. Il y avait le professionnalisme efficace de Nicolas et l’ambiance irremplaçable d’un chantier naval bois, au milieu de toutes ces coques en cours de remise en forme, en plein coeur du site de l’ancien Chantier Naval, où sont nés tant de grands bateaux.
Prochaine étape: la peinture, … avant l’intervention de John Pendray, Peintre Officiel de la Marine. Mais, chut!!!

Jeudi 8 février 2001:
Montée sur sa remorque, Massalia a rejoint le local de l’AFPA de Pointe Rouge, ou Monsieur POLO et son équipe de stagiaires l’ont reçue avec enthousiasme, compétence et efficacité. Elle est rentrée dans le hangar…à 5cm près! Débarquée de sa remorque par des bras experts, elle a retrouvé les tréteaux de son chantier de construction et fait désormais l’objet de tous les soins des stagiaires. Mise à nu de la coque et finitions dans les règles de l’art.

Mercredi 7 mars 2001:
Après avoir reçu de John Pendray, peintre officiel de marine et yoleur, les derniers soins et une superbe nouvelle décoration, Massalia descend toute seule, sur sa remorque, juste retenue par les stagiaires de l’AFPA, vers l’aire de carénage de Pointe Rouge où le travel-lift l’attend pour la remettre à l’eau. Et toute l’équipe de l’AFPA embarque pour la ramener à l’aviron jusqu’au CMV. Petit vent d’Est et mer plate. Ils ont ramé comme des experts. Ils savent tout faire ces gars là! Bravo et encore merci.

Samedi 10 et Dimanche 11 Mars:
WE de rencontre des yoles de Méditerranée, organisé par Cap-Marseille. ZouMai (Dignes) et Massalia, pensionnaires au CMV accueillent La Tricastine, de Saint Paul Trois Chateaux sur le Rhône. Laisa Ana de Villefranche n’a pu venir faute de remorque mais est représentée par quelques équipiers. Météo maussade: ciel gris annonciateur de douches et pétole. Régate d’aviron jusqu’au Vieux-Port, où les yoles viennent faire révérence aux deux catas géants vainqueurs de The RACE: Club Med et Innovation Explorer. C’est grand une yole à l’aviron, mais ça passe en entier (après démâtage quand même) sous le cata!! Pique nique et visite du salon Nautique, puis retour au CMV.
Même programme le lendemain, le vent faisant toujours défaut. On tente une régate à la voile, mais le vent nous lâche et les journalistes, apéro et festivités nous attendent. Alors, armez les avirons!
WE convivial où les équipiers des quatre yoles du Sud Est ont appris à mieux se connaitre, et où d’autres ont découvert la yole et les joies de l’aviron. Les moins enthousiastes ne furent pas les gars de l’AFPA qui trouvent que c’est bien mieux de travailler sur un bateau quand on voit à quoi ça sert!

Samedi 24 Mars:
On annonce Team Adventure sur la ligne d’arrivée de THE RACE pour 9h30! Départ à l’aviron pour voir passer le monstre qui termine son tour du monde à 20 noeuds sous deux ris. On part contre le vent d’Est fraichissant vers Pointe Rouge et l’Escalette. Le vent monte et ca donne de belles claques sous le relief. Bonne occasion de démontrer la façon d’apprécier la dérive pour atteindre le port et l’art de sentir les risées. On hisse la toile avec un ris partout , et c’est la cavalcade! … avec une petite frayeur quand même pour les mats dans une belle claque. Mais les écoutes, toujours tenues en main, ont filé à temps. Après quelques bords et virements de bord, retour au ponton crevés, mais heureux!

Samedi 31 mars:
Belle journée sur une fin de mistral. Sortie pour assister à la parade finale de THE RACE sur la rade Sud. On commence par quelques bord (carrés!!) à la voile pour pratiquer le virement de bord vent devant (sans aide à l’aviron), puis on affale tout, on hisse le grand pavoi, et on se positionne sagement sur le périmètre du parcours pour voir passer les monstres. Le plan d’eau était interdit à la navigation par arrété du Préfet Maritime, ce qui n’a pas empêché une horde de bateaux à moteurs, tous hors bords rugissants, de se bousculer autour des catas. De loin on voyait un nuage de …gaz d’échappement accompagner les deux gigantesques mats ailes. Pour cause de vent refusant, Club Med nous vient droit dessus! On a juste le temps de faire virer la yole pour affronter la meute et le clapot monstre de dizaines de sillages entrecroisés. On en a été quitte pour une petite frayeur, en se faisant secouer comme des pruniers, et en embarquant pas mal d’eau. Ca suffit comme ça! on rentre!

Dimanche 1er avril:
Installation pour 15 jours d’une vitrine à l’Office du Tourisme, au coin du Vieux Port et de La Canebière. Présentation de l’association au public, avec la maquette de la yole, la maquette de la nouvelle décoration conçue par John PENDRAY, peintre de marine, une superbe photo de Christian GRES, et une aquarelle représentant Massalia saluant Le Renard à DZ 2000.

Vendredi 24 mai au dimanche 27 mai:
XIIIème Acampado dei Careno Vieio à La Ciotat. Pour la première fois 3 yoles de Bantry sont présentes, dont Massalia, ainsi que Cap Cepet, un « canot de 10m » réglementaire de la Marine. Temps de rêve, sur une rade de rêve. Régate à la voile et à l’aviron, et pour corser le plaisir épreuve de « La fille du Capitaine » dans le Port Vieux. Il a fallu manœuvrer à l’aviron sans safran, pour aller embarquer avec élégance une personne distinguée, lui faire visiter le port et la ramener sans dommages pour ses escarpins vernis. Belle manœuvre, mais les puristes noteront que l’hote de marque est montée par bâbord, ce qui n’est pas correct !!!

Samedi 23 et dimanche 24 juin:
La yole Massalia a participé au lancement de la galère (selon les plans XVIIème siecle du Musée de la Marine de Paris)) « La Liberté », à MORGES, sur le Lac Léman. Un évènement extraordinaire, résultat de 8 années de travail pour 750 chômeurs. Un bateau de 55m, 190 tonnes de bois, 153 rameurs et 800m² de voile latine. Pour saluer la mise à l’eau de leur « grande sœur », 6 yoles avaient fait le voyage. Massalia arborait pour l’occasion le grand pavillon de la Ville, celui qui orne d’habitude le balcon de la Mairie. Nous avons été sensibles à cet honneur et avons essayé d’âtre à la hauteur. Un évènement que personne n’oubliera et une moisson de photos assez inhabituelles: galère, yoles et pavillons sur fond de Mont Blanc! Pour les détails consulter le site: http://www.galere.ch.

Samedi 30 juin et dimanche 1er juillet:
Vogue Massalia participe en collaboration avec l’ARFADE à la Fête du Centenaire des Associations Loi 1901. Massalia, toutes voiles dehors sur sa remorque fend la foule dans le Hall 3 du parc Chanot. Beaucoup de marseillais qui ont aperçu ce voilier étrange sur la rade sont heureux de le voir, de le toucher et de discuter avec ses équipiers. De nouveaux vogaïres?

Mercredi 25 juillet:
Malgré les vogaïres en vacances, on réunit 10 rameurs pour une sortie « à la fraiche », de 19h au coucher du soleil. Aller-retour à l’aviron vers le Vieux Port sur une mer d’huile, dans la lumière d’une chaude journée qui se termine. Tout le monde en redemande !

Samedi 28 juillet:
Rendez-vous au CMV pour sortie « pique nique »au Frioul. Temps lourd et gris. Pétole. On sort à l’aviron et une petite brise se lève qui fraichit juste ce qu’il faut pour qu’on puisse hisser. Ca fraichit doucement et la yole met le turbo, mais le vent vient exactement du Frioul!! Il nous faudra deux heures à tirer des bords de près très serré pour passer à raser la pointe sud du chateau d’If et venir mouiller dans la calanque sous l’hopital Caroline. Le ciel s’est dégagé, le vent est tombé. Baignade générale et …acrobaties pour remonter à bord. On vote l’achat d’une échelle de bain rigide, l’échelle de pilote en cordage étant impraticable. Vers 16h, le vent revient, et nous dérapons pour rentrer – allegro moderato – vers le CMV, où nous faisons une entrée et une prise de ponton à la voile, sans bavure. Le vent nous lâche dès que le tape-cul est ferlé.

Dimanche 26 aout:
Sortie Piquenique baignade au Frioul. Sortie à l’aviron par calme plat. Le vent rentre doucement lorsque John Pendray siffle selon la vieille tradition des marins. Navigation au près serré. On mouille dans une calanque sous l’hopital Caroline. Baignade générale… et vive l’échelle de bain ! ! Retour vent de travers. On va jusqu’au ponton à la voile. Accostage impeccable.

Septembre pourri!
Le mistral ne nous lâche pas les baskets! Il a soufflé en tempête pendant 10 jours et sérieusement endommagé les panneaux de couverture fabriqués et mis en place en Juin pour protéger la yole du soleil et des intempéries. Pour le troisième WE de suite, nous sommes contraints d’annuler la sortie prévue. Rageant!

Samedi et dimanche 22/23 septembre: 2ème rencontre des yoles du Sud de la France:
Dans le cadre de Septembre en Mer, nos amis de Cap Marseille organisaient la 2ème rencontre des yoles du Sud de la France. 6 yoles étaient présentes: ACTION (Meaux), PERSPECTIVES (Gumefens, Suisse), TRICASTINE (St Paul Trois Chateaux), LAISSA ANA (Villefranche sur Mer), ZOU MAI (Dignes) et MASSALIA. Les suisses sont arrivés avec une pleine cargaison de délicieux fromage. Samedi matin, par vent d’Est modéré, appareillage pour le Vieux Port. Tout le monde met à la voile dès la sortie des passes, et c’est la cavalcade. PERSPRCTIVES part comme une flèche, tout dessus, vers le Planier !!!!. Sa sécu n’arrive pas à suivre !!! Mais finalement tout le monde, après s ‘être fait plaisir sur la rade sud, rejoint le Vieux-Port où nous entrons en file indienne. Accueil au ponton de la mairie, repas et préparatifs pour la régate de l’après-midi. Le vent est monté et ça s’annonce musclé. Sortie à l’aviron, pour rejoindre la rade sud contre le vent. Mouillage devant la Corniche sous la ligne de départ matérialisée par la Flaneuse et une bouée. Préparatifs intensifs, dérapage de l’ancre « en belle » et hissé partout 1 mn avant le départ. Départ tangent (on rate la bouée de 50 cm !) et on fonce dans le clapot, en explosant les vagues, vers une bouée trop au vent. Empannage et retour vent de travers vers la bouée « nord », où il faut affaler tout, armer les avirons et remonter contre le vent et le clapot. Dur, dur ! Deuxième manche encore plus musclée. On termine douchés et trempés jusqu’aux os, sous un ciel menaçant. Retour au Vieux-Port. Soirée dansante sur des rythmes d’enfer grâce à DJ Marc de Vogue Massalia. La nuit sera courte avant la régate d’aviron du dimanche matin. Le Vent d’est est toujours là, aussi costaud, avec un clapot bien formé. Régate sur 1000m devant Endoume, et retour au CMV. Une fois la dernière yole amarrée, le ciel se dégage : grand bleu et grand soleil ! ! Rageant ! A l’année prochaine !

Samedi 30 septembre:
Sortie à l’aviron par vent d’Est vers Pointe Rouge, avec un groupe d’enseignants venus découvrir la yole. Sortie sans histoire. Mais vent avec claques, trop incertain pour hisser.

Dimanche 7 Octobre:
Sortie en l’absence des chefs de bords habituels, Jean-Patrick, Jean-Jacques ou John, tous indisponibles. Vent d’Est. Joanne à la barre, Benoît et Christophe à la manœuvre. Un ris partout et tout se passe bien.

Samedi 13 Octobre:

Belle journée. Appareillage le matin par calme plat. John sifflote et le vent rentre doucement. Un bord vers Pointe Rouge, virement de bord vent devant (« le poche ! ! ») et on passe la château d’If pour aller mouiller sous l’hôpital Caroline. Baignade générale (vive l’échelle !). L’eau est délicieuse. Retour à la voile jusqu’au ponton, François à la barre. Accostage nickel.

Dimanche 21 octobre 2001:
La sortie avait été annulée pour cause de météo très mauvaise le samedi suivi de temps incertain le dimanche. Finalement, c’est beau temps, et à coups de téléphone on finit par réunir 9 équipiers pour une sortie sur rade. Vent sympa, mais houle importante qui malmène quelques estomacs. On assiste à la majestueuse parade d’adieu du NORWAY, ex-FRANCE devant tout Marseille. Retour des Goudes au près serré. On entre à la voile tout dessus dans les passes du CMV. On affale en beauté pour accoster le ponton sous tape-cul seul.

 

TSR-IMG_2698